Differences Eb5 E2 Visa

Différences entre le Visa E2 et Eb5

Ce n’est pas un secret, le visa E2 et le visa Eb5 sont les deux options de visa les plus fréquemment demandés par les investisseurs étrangers. Comprendre la différence entre les deux peut aider les investisseurs à choisir la meilleure option en fonctions de leurs besoins.

C’est quoi le visa Eb5 ?

Le visa Eb5 est un excellent moyen pour vous garantir le droit de vivre et de travailler aux Etats-Unis de manière permanente. L’Eb5 vous permet d’obtenir une carte verte (statut de résident permanent) grâce à un investissement de 500 000 $ ou plus. Ceci est de loin le moyen le plus rapide pour obtenir un droit de résidence permanente.

Seulement 10 000 cartes vertes Eb5 sont délivrées chaque année. Ce plafond a été atteint en 2014 ainsi qu’en 2015 et est aussi sur le point d’être atteint cette année. Hormis cet investissement, 10 emplois à plein temps doivent être créés.

L’investissement de 500 000 $ est suffisant tant qu’il est effectué dans une « Targeted Employment Area » (TEA). Autrement, l’exigence passe à 1 million de dollars. Les zones TEA incluent les zones fortement touchées par le chômage ainsi que les zones rurales.

Avec un visa Eb5, la plupart des investisseurs deviennent en quelque sorte des investisseurs passifs. En conséquence des investisseurs Eb5 ne dirigent pas d’activité commerciale. Si le centre régional Eb5 a été judicieusement choisi, leur participation dans les aspects commerciaux de l’investissement est généralement très limitée. En plus, si l’investissement a été fait dans un centre régional, l’exigence de création de travail est plus flexible. En effet, de tels investisseurs peuvent prouver la création d’emploi en comptant des « travailleurs théoriques », en contraste avec des embauches directes.

C’est quoi le Visa E2 ?

Les exigences du visa E2 sont plus ambiguës que son homologue le Eb5. Ces ambiguïtés peuvent être exploitées par l’investisseur en recourant aux services d’un avocat spécialisé en visa E2.

Le visa E2 ne requiert aucun montant monétaire minimum. Ainsi, selon le type d’activité, un investissement significativement inférieur à 500 000 $ peut être suffisant. Cependant, il est difficile de déterminer le montant suffisant à investir, ainsi il est recommandé d’en discuter avec un avocat spécialisé en Visa E2.

Bien qu’il n’y ait pas de nombre d’emplois minimum devant être créés pour obtenir un visa E2, l’exigence de « marginalité » est subjective. Entre autres, quelques emplois devront être créés.

De plus, seuls les citoyens originaires de pays signataires du traité sont éligibles aux Visas E2.

Le visa E2 est un visa non-immigrant, ce n’est pas une carte verte. Néanmoins, il n’y a aucune limite sur le nombre de renouvellement. Tant que les exigences du visa E2 sont remplies, le visa E2 peut être renouvelé autant de fois que nécessaires.

Contrairement à l’Eb5, le visa E2 a été conçu pour les entrepreneurs et chefs d’entreprise qui seront actifs dans le développement et la direction de leurs activités E2. Pour des investisseurs venant aux Etats-Unis afin de permettre à leurs enfants d’étudier dans une école américaine ou pour un départ à la retraite, un visa E2 ne serait pas un choix judicieux.

Résumé

Le choix entre le visa Eb5 ou le visa E2 n’est pas si compliqué. Il est très intéressant d’être éligible au visa E2 car celui-ci n’est pas accessible pour tout le monde. En effet, les pays suivants ne sont pas signataires du traité : l’Inde, la Chine (sauf Taïwan), la Russie et la Grèce ne l’ont pas signé. De plus l’Eb5 est hors de portée pour les investisseurs ne pouvant pas investir 500 000 $ ou plus. De plus, votre disponibilité et votre désir de diriger une affaire aux Etats-Unis sont essentiels pour obtenir un visa E2. En fin de compte, le visa E2 est le plus adapté pour des entrepreneurs tandis que l’Eb5 est plus approprié pour des investisseurs passifs.

Share This:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment